La période Napoléonienne

Napoléon n’est pas un «dictateur» comme pourraient le dire les historiens anglais. Pour les Français, Napoléon s’est battu pour les mêmes principes de droits populaires et d’égalité que George Washington. La différence principale était que Napoléon était le souverain de la France, entouré de monarchies, avec son propre pays contrôlé dans une large mesure par les membres de la noblesse.

La période Napoléonienne

Il a combattu plus dur que tous les hommes pour les droits de tous les citoyens français; pourtant la politique est souvent l’art du compromis et il a essayé avec toute sa volonté d’apaiser les royalistes et les monarques en instituant une république d’égalité et de droits populaires. Par la diplomatie et la guerre, Napoléon s’est battu vaillamment pour arracher le joug du privilège aristocratique et rendre l’équité à sa nation. La rage du privilège aristocratique était quelque chose que Washington n’a jamais eu à rencontrer, le président le plus proche de faire face à un tel défi était Abraham Lincoln quand il a combattu l’armée confédérée et a essayé de réparer une nation brisée.

Les critiques diront que sa diplomatie était faible, qu’il était un dictateur, ou qu’il avait une ambition insatiable. Aucun n’est précis. En fait, ils se contredisent. Le souhait de Napoléon était que la France soit dirigée par sa propre volonté nationale, il luttait contre les puissances alliées qui voyaient la révolution française comme une opportunité de prendre le pouvoir et d’instituer un souverain de leur choix sur le trône. Ils craignaient que ses croyances républicaines ne se répandent comme un fléau à travers les monarchies. Bref, ils voulaient que la ligne de bourbon soit restaurée en France. Napoléon a refusé. Il ne voulait pas que les puissances étrangères interviennent dans l’héritage de la France, il ne voulait pas non plus voir les Bourbons restaurés. Il a combattu toute l’Europe combinée pour défendre ce droit.

Après sa mort en exil, le peuple de France a demandé qu’on lui rende son corps. Pendant vingt longues années, l’Angleterre a nié ce droit. Quand son corps fut enfin autorisé à revenir de l’île de son exil, la France construisit un grand monument pour honorer son retour, et des foules se pressèrent dans les rues pour célébrer. Aucun dictateur n’a jamais été célébré de cette manière.

Quelques livres de l’époque Napoléon

Inspiré par certains écrivains français et étrangers, Napoléon Bonaparte fait l’objet de certains romans et livres dont :

  • « Bonaparte» de Patrice Gueniffey : un livre de 860 pages qui résume les premières années de Napoléon Bonaparte
  • « Bonaparte à la conquête de l’Egypte » de Robert Solé : un livre qui raconte la redécouverte de l’Egypte dans une époque militaire  que scientifique.
  • « Napoléon Bonaparte» de Dimitri Casali : un super livre qui résume brièvement l’abécédaire de la vie de Napoléon avec beaucoup de précision et d’information
  • « La Bataille» de Patrick Rambaud : Une plongée au cœur de la sanglante bataille d’Eylau

A lire aussi