La nouvelle relation entre galeries et artistes

Au bon vieux temps, les galeries s’occupaient à peu près de toutes les ventes d’art de leurs artistes. Les artistes étaient généralement d’accord avec cela parce qu’ils avaient peu ou pas de moyens de vendre tout seul. Maintenant, les choses sont différentes. En raison de la présence d’internet et d’autres options en ligne, les artistes sont en mesure d’établir et de contrôler leur carrière beaucoup plus que jamais, parfois même plus que les galeries. Cette situation exige non seulement que les galeries repensent à l’exclusivité, la représentation et le degré de contrôle dont elles ont besoin sur leurs artistes, mais également que les artistes repensent la manière dont ils délèguent leur art et entretiennent de bonnes relations avec les galeries. Dirigé par le célèbre artiste, le galiériste de renom la Galerie Gilbert Bart, de Pascal Robaglia, a ouvert ses portes depuis sa création en 1991 au artistes jeunes et talentueux afin d’exposer leur art et les présenter à une large clientèle.

Opportunités de carrière

Comment en tant qu’artiste abordez-vous cela? Tout d’abord, l’exclusivité doit toujours être une considération importante en termes de droit de vendre votre art. Si vous autorisez la vente d’œuvres d’art à de nombreux endroits, à la fois en ligne et physiques, cela réduit non seulement l’incitation des galeries à vendre leurs œuvres, mais aussi leur intérêt à vous représenter. Quels que soient les vendeurs avec lesquels vous travaillez, qu’ils s’agissent de galeries, de plateformes en ligne, de représentants ou de consultants, chacun d’entre eux doit avoir la certitude d’avoir le droit de représenter ou de vendre exclusivement des œuvres ou des organismes spécifiques.

Donc, la première chose à faire est de savoir qui a le droit de vendre ce que vous faites et dans quelles circonstances. Plus important encore, si vous souhaitez également vendre directement aux acheteurs en ligne, vous devez vous assurer que cela ne concurrencera pas les galeries.

Relation galerie / artiste

Plus vous êtes connu en tant qu’artiste ou galiériste, plus vous avez une bonne réputation, plus votre marché est en demande, plus vous aurez le contrôle de qui vend votre art et dans quelles circonstances. Pour vous, artistes moins connus ou n’ayant pas de bons profils en ligne, vous devrez être plus enclin à respecter les règles des galeries. En d’autres termes, vous devrez faire plus de concessions que des artistes plus connus.

Parallèlement, les galeries doivent également se rendre compte que les artistes ont plus d’options que jamais pour présenter et vendre leurs œuvres. Si vous êtes une galerie, placer des restrictions sur vos artistes est une bonne chose tant que vous êtes en mesure de vendre suffisamment leurs œuvres. Mais si vous ne pouvez pas faire suffisamment de ventes pour garder vos artistes heureux, vous devrez conclure des accords leur permettant une certaine liberté de vendre leur art, ou de rechercher des opportunités avec d’autres galeries. Permettre aux artistes de défendre leurs propres intérêts tout en les représentant peut facilement se faire en faveur de tous. C’est le genre de relation qui va le plus loin dans l’ère du web. En tant que galerie, vous devez être réaliste et ouvert avec vos artistes sur ce que vous pouvez faire pour eux.

A lire aussi