Dimitri Casali : une conception différente de l’histoire

Dimitri Casali met sur pied des solutions pour amener un grand nombre de Français à s’intéresser à l’histoire. Pour les jeunes, il sort, avec Vincent Rolin, un DVD intitulé Louis XIV, et avec Antoine Auger, le Tothème Moyen Âge.

Pour les adultes, il publie, avec Christophe Beyeler Histoire de France par la peinture. Un de ses livres à succès, vendu à plus de 40 000 exemplaires, est intitulé Magistral Napoléon Bonaparte. Il est aussi l’auteur de Napoléon par les peintres, rédigé avec David Chanteranne.

Dimitri Casali : une conception différente de l’histoire

Après les émeutes des banlieues de 2007, Dimitri Casali prône une histoire de réconciliation et fédératrice. Pour lui, il faut rompre avec les clichés de culpabilisation du passé et adopter une approche didactique nouvelle. L’approche utilisée jusque-là sert à criminaliser l’histoire. Ce qui compte c’est de dire la vérité sur l’histoire même si elle doit heurter des sensibilités. Ses premières missives sont rédigées sous un angle qui favorise et garantit l’intégration des communautés.

L’histoire doit amener les immigrés à comprendre la culture française. Les grandes figures de l’histoire ont dans un passé lointain facilité l’intégration des peuples venus d’ailleurs. Si des personnages comme Gaston Monnerville, Félix Eboué, Joséphine Baker, Gambetta, Marie Curie, Romain Gary, Giulio Mazarini, sont devenus Français, c’est à cause du rayonnement de la culture et de l’histoire de France à cette époque. Elle était fascinante et poussait les peuples à apprendre davantage. D’ailleurs, Romain Gary est allé jusqu’à dire qu’il n’avait pas de sang français, mais que la France coulait dans ses veines. Pour appuyer le concept de grands immigrés, Dimitri Casali rédige deux ouvrages. Le premier, c’est Notre Pays la France, et le second c’est Histoire de la France pour tous les Français.

Auteur de plusieurs ouvrages

Dimitri Casali : une conception différente de l’histoire

Auteur de plus d’une quarantaine d’ouvrages et d’une trentaine de critiques, Dimitri Casali est spécialiste de l’enseignement d’histoire. Comme livre de référence, on note “Désintégration française : pourquoi notre pays renie son histoire et nos enfants perdent leurs valeurs”. Dans ce manuel, il explique les causes de la disparition de l’identité française : champion de l’auto-dénigrement, peur du multiculturalisme, repentance coloniale, délinquance à l’école. Si le modèle actuel ne fonctionne pas, c’est parce que le pays ne connaît pas son histoire

A lire aussi